Wednesday, August 29, 2007

A chacun son metier

"Les putes aiment sourir meme si elles n'ont pas de belles dents."

J'en ai croise 4 hier soir entre l'arret de bus et ma maison et cette reflexion me vint a l'esprit.
Leur higyene buccale laisse deviner le reste, ce qui n'est pas tres allechant.
Elles manquent de vin sans doute
J'avais faim avant de les voir.

Comme un garage propre ou un lave-auto salle:
C'est mal pour les affaires.

A chacun son metier, mais il faut bien le faire.

Monday, August 27, 2007

A poulet donne, on n'a pas conge!

Aujourd'hui c'est conge pour tout les Londonniens.
C'est la traditionnelle "Bank Holiday".
Les banques sont fermees, alors la ville est fermee aussi.

Tout le monde est content de ce conge ferie.
En compensation pour nous faire travailler en cette journee de repos,
le producteur de la Cogip nous a donne du poulet.
A cheval donne, on ne regarde pas la bride. A poulet donne, on n'a pas conge!


Si on avait la meme mentalitee au Quebec,
La ville serait seulement active de 10h30h a 12h et de 13h a 15h,
Et naturellement, ferme le vendredi d'une maniere aleatoire dependament de la region.


Sinon, des nouvelles de mon coin.
Ce matin dans le journal on pouvait lire en gros titre
"Hackney Danger : Gang revield"

Grosse nouvelle!
On a meme donne le coquin surnom "Murder Mile" a une rue pas trop loin de chez moi.

En moyenne,
je vois passer devant chez-moi 5 polices avec les gyrophares a tout les soirs.
Sans parler des crackhead qui crient a tue tete pendant la nuit. Et des bagares de chiens...


Home sweet home

Tuesday, August 21, 2007

Premiere impression

J'etais avec deux collegues francais dans la file d'attente du resto.

Un de leur amis se pointe et commence a parler avec nous.

Mon collegue dit en me pointant, il est Quebecois.

L'autre ne le crois pas, alors je reprends mon parle quebecois.

Le gars poufe de rire et me dit que je suis tres quebecois.

Je lui reponds sans rigoler,
- Oui, mais faut pas me faire chier, ca c'est mon cote francais!

J'aimes les premieres impressions.

Question dans la rue.

Lorsqu'une crack-whore demande si l'on est un buisness-man,

Il faut repondre:

A) "Oui et partir", dans le but ne de pas divulguer une partie de votre vie a cette inconnue.
B) "Oui", car on veut se sentir important.
C) "Non", car vous n'etes pas un buisness-man
D) "Non", car vous ne voulez pas faire des "affaires" avec cette personne.
E) "Quand j'ai le temps." Cette reponse a la Reggie Dunlop est trop souvent dans vos conversation.
F) "Non toi?" car votre prenom est William.
G) "Fuck off", car vous ne conversez meme pas avec votre prope merde, alors pourquoi parler avec une merde ambulante.




La bonne reponse est D,
"Non", car vous ne voulez pas faire des "affaires" avec cette personne.

Etant la reponse qu'elle semblait vouloir entendre, j'ai repondu A en pensant que je pouvais maintenant partir.
Elle m'a alors pris la main et m'invita a la suivre.
Moi de repondre, "sorry I can't, I'm a buisness-man so I'm very busy!"
Pendant que je remetais mes ecouteurs en place,
un vent delicat soufla a mes oreilles des insultes
en provenance de l'orifice suceur de la demoiselle.
Je n'eu pas le plaisir d'entendre la fin de son alexendrin.

Encore une foie, merci I-POD!
Je marchai 20 pas et je fus rentre chez-moi.

PS, Cette femme de joie (meme s'il n'y eu pas de joie avec cette femme) a vraiment un revetement textile malpropre sans parler de son dessin en forme de saletee au visage.

Thursday, August 16, 2007

Samedi de ne pas rire

Ils vont reunir toute l'equipe dans mon local pour nous faire part d'une nouvelle importante.

La rencontre a ete fixe par courriel, sans precision.
On ne sait pas encore quel va etre le message divin, certains pensent qu'on aura de meilleurs equipements, d'autres qu'on aura plus de temps pour faire le travail.

N'ayant jamais cru au Pere Noel, je sais qu'une recontre de la royaute avec la masse n'est jamais de bonne augure. Je ne serai donc pas decu, ni surpris.
Soit ca va etre une masturbation intellectuelle des dirigeants, soit un liscenciement massif.
Un projet avorte ou la presenation d'une tete pesante que l'on voit et entends seulement a sa premiere rencontre et a sa soiree de depart.
La couleur de la nouvelle sera brune ou beige.

Les hypotheses meurent rapidement dans ma tete.
Mon interet pour ce genre de rencontre a sens unique est minime, voir nul.
Je vais me chercher un cafe tres sucre, au moins j'aurai quelque chose de sweet.

Notre producteur nous annonce que la fin du projet approche, que l'on devait travailler plus, donc le samedi aussi. Obligatoire pour tous.

Je me trouvai maintenan decu, mais pas surpris.
Sentir mes "quality time" estivales ampute des ses samedis sans anesthesie fait tres mal.
Mon antibiotique sera ma paye j'imagine.
Le cafe est trop sucre.
Je pense a l'hivers pluvieux Londonnien.
Mes samedi hivernales seront surement libre par temps froid et pluvieux.

Quoi qu'il en soit, il va pleuvoir a tout les samedi maintenant,
le ciel sera gris avec un grand et joyeux soleil nargueur en son centre.
Juste pour faire chier...

Bon, j'ai trouve le site d'un excellent photographe, ici.

Tuesday, August 14, 2007

Avec le temps, on devient tous vieux!

Comme quoi tout change,
ce dimanche etait un rare lendemain d'aniversaire qui n'etait pas un lendemain de veille atroce.
Surpris et incroyablement ajeun, je passai mon weekend a errer dans les parcs
Avec le temps, on devient tous vieux!

Donc, arme de mon canon et non de ma canne, je pris quelques photos de petits insectes dans les fleurs.
Abeilles, tons, mouches, la macro photographie est tellement relaxante me disais-je.
J'ecoutais Maynard Ferguson jouer Sesame Street, il ne me manquait qu'une cigarette qui fait rire pour parfaire ce moment.

Une surprise n'attends pas lautre a Londres, une troupe de danceurs sur patins a roulettes est venu faire un show juste a cote de moi.
Dans'l'cul les mouches!
J'ai passse le reste de la journee en compagnie de ces danceurs a roulettes.
Ils se sont fait une joie de poser pour moi.

Celle en rouge est Docteur en Biophisique, elle fait du patin la fin de semaine.
Depuis quand les Docteur en Biophisique sont hot?






Friday, August 10, 2007

Tuesday, August 7, 2007

Meme les canards!

Ce samedi, au Wetland Centre Park in London.
Deux brutes ovovipariennes m'ont sauvagement agresse sur le bord d'un etang.

Encore une fois, sans raisons, le gout de tuer est apparemment tres tendance cet ete.
Tel deux T-Rex de l'epoque jurassique, sans pitie, ils ont fonce sur moi.

Voici un cliche juste avant la dite confrontation.


"Sur le coup je me suis dit que ca allait etre pratique pour faire des gros plans."

C'est quand meme dure de faire de la photo pendant que deux dindes me cours apres. D'un autre cote, c'est tres amusant.


Toujours est-il que les dindes sont plus courageuse que les petits bandit des transports en communs, elles attaquent malgre la presence des cameras!

Thursday, August 2, 2007

Trans Porc en Con mun

Hier soir, j'ai pris le bus pour revenir du boulo. Bus 38 direction Hackney.

Ce n'etait pas un fameux bus rouge a deux etages, mais un long bus en deux sections.

Je pris place a l'interieur du bus, fit deux petit sourir aux dames assises en face de moi, j'etais maintenant pret a ecouter mon Ipod tranquille.

Une odeur desagrable est venu s'assoire a cote de moi.
C'etait une petite fille de 8ans. Merde. c'est fou qu'une petite personne comme ca puisse puer autant.
Une foie le bus un peu moins rempli, la petite parti rejoindre sa mere sur le banc juste en face. laissant sa place a ma gauche a un grand nouere laite.

Il me regarde avec ses gros yeux de chameaux, ruminant ses chips, ses levres parraissent 10 fois plus grosses. Il commenca une breve discution avec un ton de petit batard arrogant.

GN : - "What"
Deluxeman: - "What, what?"
GN: - You're looking at me, you...
Deluxeman: - sorry? Il est con ou quoi? Je ne le regarderais pas si il ne me parlait pas.
GN: - Stop that you s...
Deluxe: - I'm doing nothing, sorry.

A ce moment, je savais qu'il faillait que j'ignore ce desagreable bestiau. Alors, je montai le volume de mon Ipod et fixa le paysage dans la fenetre de droite. Il me fila de petits coup dans les cotes pour attirer mon attention durant le voyage, mais rien a faire je fixais toujours le merveilleux paysage londonnien. Je m'ennuillais deja de la petite puante.

A un tournant prononce dans le trajet, ce con a mis tout son poids sur moi. Rien a faire, je fixe toujours le decors en me disant qu'il va surement se tanner avant moi. Je montai encore le volume de mon Ipod.

Apres 15 minutes, je sentis cette petite crapule se lever (enfin!), mais je sentis egalement quelque petit coup de vent passer deriere ma tete. C'est clair qu'il est encore la!
Calme, je detourne mon regard du paysage pour constater que ses levres parraissent beaucoup plus grosse quand il me crit apres. J'ai encore cette vision de grosse bouche au ralenti.

Le son de mon Ipod est tellement fort que je ne comprends pas un mot de ce qu'il me cri. Il doit crier tres fort, car tout le monde nous regarde dans le bus. Il est con ou quoi, me dis-je encore, je suis beaucoup plus massif que lui.
Je le laisse finir sa premiere phase de criage avec mes ecouteurs sur la tete, heureux, je n'entends rien et je contemple cet hama de chair faciale gesticuler en ma direction.

J'enleve alors mes ecouteurs, le grossier personnage est debout dans l'allee, gesticulant.

Deluxeman - Sorry, What?
GN - (furieux de repeter) You want to fight me outside you dick head? You're lucky that bus have cameras. suivit de beaucoup d'insultes. C'est clair que ce con a une arme sur lui, sinon il ne m'ecoeurait pas et il n'aurait pas peur de ces cameras. Il veut surement me foutre un volee et vider mes poches par la suite.

Deluxeman - I'm doing nothing, sorry. suivit d'un sourir.

Il quitta le bus en sacrant. J'etais tres surpris d'avoir garder mon calme tout le long et etre encore tres zen. (les Chavs et white trash m'ont deja pratique a ce genre de recnontres, mais ca c'est une autre histoire )

Une chance que j'avais mon Ipod!

La dame en face de moi se demandait pourquoi cet enervement, je me demandais pourquoi encore moi.


J'ai vu des polices arreter des bus, maintenant je sais pourquoi. En deux mois, 3 personnes ont voulu se battre avec moi sans raisons dans les transports en commun. J'ai vu le meme pick-pocket 3 fois dans les bus, une fois essayant de voler dans un sac d'un pousse-pousse pour bebe.
Je l'ai bien sur empeche, mon sac etait a cote de son tresor.
Le bus coute cher en plus, un ticket simple de metro est 9,32$can


Monde de merde